dimanche 30 septembre 2018

Compte-rendu de l'intervention de Virginie Goutayer le 4 septembre 2018

Le Patrimoine en France

Virginie GOUTAYER travaille à Cluny. Elle a fait une faculté en histoire des arts.

Le mot patrimoine vient du latin « patrimonium » qui veut dire « qui vient du père ».
Le patrimoine est un ensemble de biens ou de savoirs, qui se transmettent de génération en génération.
·         Culturel (matériel ou immatériel)
·         Naturel
·         Industriel
·         Architectural


Autrefois, lorsqu’un objet ne servait plus, on le détruisait ou on le transformait (on s’en servait pour créer autre chose) : sauf les objets de cultes.

 
·         Alexandre Lenoir : invention du 1er musée des monuments historiques
·         Victor Hugo : création du métier d’inspecteur général des monuments
En écrivant le livre « notre dame de Paris », il montre au lecteur l’architecture gothique. C’est donc est un des acteurs de la protection du Patrimoine.
·         Prosper Mérimée : parcours la France pour répertorier et établir la 1ere liste, tous les monuments, pour ensuite faire des réparations.
·         Abbé Grégoire : création du terme de patrimoine national et du terme « vandalisme »




La France compte environ 40 000 monuments protégés, dont 9 en Saône-et-Loire et 5 à Autun.
Le code du patrimoine existe depuis 15 ans. C’est un ensemble de textes (composé de 7 livres) qui organisent la protection des monuments, chaque livre passe par le dépôt légal chargé de la protection du droit à l’image.
Avoir des monuments historiques dans le patrimoine de son pays signifie qu’il faut également les protéger et les restaurer.
Eugène VIOLLET-LE-DUC (1814-1879) sauve des bâtiments et les restaurent. Il leurs donne un aspect « idéal ». Les restaurations sont faites par des architectes du Patrimoine.

Maintenant, les restaurations sont faites par des architectes du patrimoine : ce sont ceux qui donnent des conseils pour les mairies, les anciens bâtiments, …
Pour devenir architecte du patrimoine, il faut 5 ans d’études dans l’architecture puis 2 ans de formation pour sa spécialisation.





La restauration touche tous les corps de métiers (menuisiers, charpentiers, tailleurs de pierres, maçons,…)
Virginie Goutayer fait partie du CMN
Le CMN c’est le Centre des Monuments Nationaux, c’est un établissement public et national, à caractère administratif. Leur métier consiste à tout organiser autour d’un monument, c’est-à-dire : l’entretien, la conservation, la restauration et la protection des monuments et des collections. Mais aussi de les faire connaitre au grand public.




Le CMN, aujourd’hui, s’occupe d’environ :
-          100 monuments (Mont St-Michel, Arc de Triomphe,…)
-          65 chantiers en cours de restauration
Avec environ :
-          130 millions d’euros de budget annuel
-          Plus de 130 tournages de films
-          Plus de 9 millions de visiteurs par an
-          400 manifestations culturelles par an.
-          Les gros monuments, comme le Mont Saint-Michel, génèrent de l’argent pour faire vivre les plus petits monuments.

La découverte du patrimoine est quelque chose qui se développe et ne cesse de se moderniser.

è  Le patrimoine est quelque chose de très important pour un pays, qui en fait sa beauté et son histoire. C’est pour cela que le patrimoine doit être conservé, protégé et restauré pour les générations à venir.


NORMAND Ninon
GAUTHEY Marlène
                                                                                                        SONZOGNI Camille



jeudi 13 septembre 2018

Article jsl 13 septembre 2018


Les lycéens en sciences et patrimoine ont eu cours au musée Rolin


La classe de sciences et patrimoine était présente au musée Rolin, mardi, pour travailler sur le thème de la mythologie.

L’un des groupes de seconde du lycée Bonaparte devant la mosaïque du Bellérophon terrassant la Chimère.  Photo Jean-François ROBERT
Après une visite guidée du temple de Janus le jour de la rentrée, les élèves de la classe Sciences et patrimoine du lycée Bonaparte ont visité le musée Rolin mardi après-midi.
Une classe très demandée
« Cette année, la classe comptait 44 inscrits. Nous avons été dans l’obligation d’éliminer 12 élèves », explique Isabelle Thibaudet, responsable de cette classe de seconde, la plus importante du lycée en termes d’effectif.
Jusqu’à octobre, les élèves vont travailler sur la reconstitution d’une partie de la mosaïque de Bellérophon. « Nous voulons travailler sur la Nuit des musées 2019 », précise la professeure. Répartis en deux groupes, les lycéens ont assisté à une visite guidée du musée Rolin et à la projection du film en 3D dans l’espace Gislebertus. La classe travaillera toute l’année sur la mythologie à travers les supports du musée Rolin et sur les méthodes de restauration des mosaïques avec une sortie à Saint-Romain-Gal, dans le Rhône, et à l’IUT du Creusot.
Il n’y avait pas que des lycéens ce mardi au musée. La classe à horaires aménagés d’arts plastiques du collège de La Châtaigneraie et ses 18 élèves sont venus eux aussi pour préparer la prochaine Nuit des musées.


mercredi 5 septembre 2018

Quadricentenaire du lycée. Journées du patrimoine 2018

JOURNEE DU PATRIMOINE/QUADRICENTENAIRE DU LYCEE BONAPARTE
Retenez dans vos tablettes le samedi 15 septembre où le lycée Bonaparte sera mis en valeur.
DEROULE DE L’APRES-MIDI ET DE LA SOIREE
14H00 et 16H00 :
Visites historiques et techniques de l’établissement sous la conduite de Gilbert FAVELIER, ancien Proviseur, Vice-Président de l’Association des Anciens Elèves du Lycée Bonaparte d’Autun et de Florian MARTIN, Professeur d’Histoire au Lycée – Visites ouvertes au public
18H30 :
Cérémonie d’hommage à Henri ROEHRICH, Ancien Elève du Collège Bonaparte, Résistant, tombé les armes à la main à l’âge de 22 ans le 27 Août 1944 au Pommoy
Apposition d’une plaque à la porte de la salle numéro 1 située en rez-de-chaussée de la Cour d’Honneur, qui portera désormais le nom de Salle Henri ROEHRICH.
19H00 :
Conférence publique de clôture des cérémonies du 4ème centenaire du Collège/Lycée Bonaparte, par André STRASBERG : Le Collège/Lycée Bonaparte : élément du patrimoine de la Ville d’Autun
20H15 :
Pot amical au Lycée, ouvert aux participants de la Conférence
Le public sera accueilli par les élèves de la classe Sciences et Patrimoine.
Nous vous attendons nombreux !